Revenir au site

Zinc et intestins, quel rapport ?

Cet oligoélément dont tout le monde parle

 Le zinc est un oligoélément essentiel au bon fonctionnement de nombreuses fonctions physiologiques. Pour cela son statut physiologique doit être adéquat. Or il est très peu stocké et son apport doit être quotidien.   Depuis 1 an, tout le monde a entendu parler de cet élément car il nous aide à booster notre immunité et combattre les virus.   Mais pas seulement !    Il intervient aussi dans la croissance, la cicatrisation, la fabrication de spermatozoïdes.

   Dans quels aliments trouve-t-on du zinc ?

 L’huitre est la plus riche en zinc, puis les poissons et les fruits de mer.  Pour ceux qui n’aiment pas les produits de la mer, pas de panique. Vous en trouverez grâce à une alimentation variée et riche en céréales complètes,  légumineuses (lentilles, haricots secs…), jaune d’œuf, germe de blé, les noix.

  Les signes d’une éventuelle carence en Zinc ?   

- Manque d’appétit, perte de goût 

- Baisse de la libido 

- Chute de cheveux et oui, on pense souvent à une carence en fer….mais 

 - Ongles cassants, dédoublés 

- Sensibilités aux infections   

Quelles sont les causes possibles d’une carence en zinc ? 

- Certains médicaments (D-penicillamine) 

- Trouble de l’absorption intestinale : une barrière altérée avec des diarrhées chroniques, 

 - L’alimentation végétarienne et végétalienne   

 Ce que l’on dit moins c’est que notre exposition à certains métaux toxiques environnementaux peuvent empêcher l’absorption du Zinc, comme par exemple le cadmium. Ce métal se trouve par exemple dans les engrais aux phosphates, donc dans la terre où poussent les céréales. On le trouve également dans le tabac et les bouteilles plastiques.  

Dans tous les cas, une alimentation variée, biologique et une supplémentation de qualité sont indispensables : Je recommande une supplémentation de 15mg de Zinc par jour sous forme de bisglycinate et chélaté à 90%. 

Alors pas toujours facile d’adopter les « bonnes pratiques d’hygiène de vie ».  Je vous suggère de vous faire appel à un médecin ou un praticien de santé formé à ces notions pour vous aider à mettre en place une supplémentation et une alimentation adaptées.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly