Revenir au site

Intestins et alimentation : quel rapport?

Nous avons un pouvoir sur notre microbiote

 

Certaines de mes clientes ont entendu leurs médecins leur dire que « non, notre alimentation n’influence pas notre microbiote ». 

Je réponds que SI ! et ce n’est pas mon avis personnel, ce sont toutes les dernières études à ce sujet ! 

Oui, nous pouvons avoir un impact sur notre microbiote, et donc sur notre santé, grâce à l’alimentation (entre autres).   

Preuves à l’appui.   

Reprenons depuis le début.   

Aujourd’hui, nous ne comptons plus les tonnes d’articles, de publications et de livres qui traitent du sujet de notre intestin et de notre microbiote.   

La science nous dit que c’est notre 2ème cerveau, peut-être le 1er.  

Nous avons tous remarqué qu’il y a un lien entre ce que nous ressentons et nos maux de ventre. Que ce que nous mangeons peut nous créer des inconforts digestifs, de la fatigue ou au contraire nous apaiser et nous rendre dynamique.   

Revenons à quelques notions de base en matière d'intestins.

Souvent lorsque nous parlons d’intestins, nous pensons souvent transit. Mais cet organe qui comprend l’intestin et le colon, ne s’occupe pas uniquement de notre caca ;-).

Il intervient également dans nos fonctions immunitaires, neurologiques, métaboliques et également au niveau digestif bien sûr.   

C’est notre microbiote qui participe à toutes ces fonctions.    

Notre microbiote c’est l’écosystème présent à l’intérieur de notre intestin grêle ET de notre colon. Comme un écosystème marin par exemple, il y a la flore et la faune.  

Cet écosystème est fait d’unemultitude de bactéries utiles à nos fonctions essentielles.   

Il nous aide à digérer, oui, mais aussi à absorber et fabriquer les vitamines et minéraux de notre alimentation et à fabriquer certaines hormones. Celles par exemple qui nous permettent de prendre du recul sur les situations de la vie, à être moins stressés, à mieux dormir, à mener nosprojets à bien et aussi à nous prémunir contre certains virus.  

C’est incroyable non ?     

Alors toutes ces raisons font qu’il est hyper important de le garder en bonne santé à tous les âges de notre vie.   

Alors comment faire pour maintenir notre microbiote en bonne santé ?    

Grâce à l’alimentation, pour commencer.   

OUI « l’alimentation module la composition et la capacité fonctionnelle du microbiote intestinal, qui influencent par la suite les processus biochimiques de l'hôte établissant unsystème d'interaction mutuelle et d'interdépendance ».    

C’est ce que nous dit une étude de 2018 sur « l’intéraction entre les aliments et le microbiote dans la santé et la maladie".

En d’autres termes, cette étude nous dit que ce que nous mangeons va pouvoir agir sur l’état de notre microbiote mais également lui permettre d’être performant pour remplir ses missions.   

Les aliments, les fibres, les polyphénols (des antioxydants) et les prébiotiques (les fibres qui sont l’alimentationde nos bactéries intestinales) sont de puissants moteurs qui façonnent lacomposition du microbiote intestinal.   

Donc l’alimentation a un rôle essentiel : elle influe véritablement notre écosystème ! 

Une étude récente nous montre par exemple que le microbiote d’un américain est différent de celui d’unpapouaisien. Même si tous deux partagent de nombreuses espèces microbiennes importantes, il manque 50 types de bactéries aux individus des États-Unis par rapport aux habitants du pays d’Océanie. 

Cela s’explique par une grande différence de mode de vie : type d’alimentation, urbanisation, pollution….   

De la même façon, une personne quise nourrit essentiellement de protéines et graisses animales va avoir unmicrobiote différent d’un végétarien. Ce n’est pas « bien ou mal » c’est un fait.    

Ce qui est encourageant c’est que NOUS pouvons influer sur notre microbiote en adaptant notre mode de vie en commençant par notre alimentation.   

La variété de notre alimentation est un facteur important de bonne santé.  

Plus notre assiette présente un panel large d’aliments de bonnes qualité et ce quotidiennement, plus notre écosystème intestinal pourra remplir toutes ses fonctions et mieux il nous protègera contre les maladies chroniques et les virus. 

L’assiette colorée, variée, agrémentée de nouveautés, d’aromates, de produits frais, bio de préférence et tout cela fait maison, avec plaisir, nous permet de mettre toute les chances denotre côté.     

Alors pas nécessaire de prendre des probiotiques, mais commençons plutôt par créer toutes les conditions nécessaires pour que nos bactéries soient bien confortables et qu’elles puissent remplirleurs fonctions. Concoctons-leurs l’alimentation santé optimale.   

Savez-vous que vous pouvez avoir une photo de votre microbiote ? savoir quelles espèces sont présentes, à quel nombre et celles qui manquent ? et surtout savoir si elles remplissent leurs fonctions ? si elles sont performantes. 

Non ?   

Ce n’est pas une analyse de selles« classiques » mais une analyse ADN de votre microbiote.   

Elle vous permet de connaître le potentiel fonctionnel de votre microbiote et de mettre en place l’alimentation et le mode de vie adaptés.   

Il y a quelques sociétés qui le proposent en Europe, par exemple : lims, nahibu, physioquanta      

En conclusion : il y a lien entre notre état de santé générale et notre microbiote et entre notre assiette et la santé de notre microbiote. 

Nous sommes un grand tout interagissant entre notre écosystème intérieur et celui dans lequel nous évoluons. 

A nous de préserver la Vie :)   

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly